jeudi 23 mars 2017

La nuit n'est jamais complète - Niko Tackian


Quatrième de couverture

La route à perte de vue au milieu d'un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place tout dérape... Ils se réveillent abandonnés, naufragés de l'asphalte, avec trois autres rescapés. A quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps. 
Quelques maisons en tôles froissé se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar... Mais ce voyage au coeur des ténèbres est-il vraiment un hasard ?

Mon avis

J'ai adoré !

Après beaucoup aimé "Toxique", j'ai voulu essayer un nouveau roman de cet écrivain et bien m'en a pris, j'ai adoré ...
Des passages à la limite du paranormal et là je me suis dit que ce n'était pas vraiment ce que je préférais en ce moment, plus vraiment envie de lire des livres d'horreurs, hormis bien sur les thrillers bien sur mais c'est différent. J'ai à un moment été à limite d'allumer la lumière pour lire car des passages sont noirs et angoissants, j'étais bien contente que mon mari était dans les environs :-) et puis finalement j'ai continué et j'ai eu raison. La fin est complètement inattendue et pas du tout saugrenue comme on peut souvent lire dans les romans de Bussi, je suis sous le charme, je lirai d'autres livres de Niko Tackian, merci à Gérard Collard pour la découverte de cet écrivain

mercredi 15 mars 2017

Un cri sous la glace - Camilla Grebe


Quatrième de couverture

Emma, jeune suédoise, cache un secret : son patron Jesper qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main. Mais il ne veut surtout pas qu'elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, Jesper disparait sans laisser de traces et l'on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d'une femme, la tête tranchée. Personne ne parvient à l'identifier.

Peter, policier émérite et Hanne, profileuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul problème, ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d'apprendre que ses jours sont comptés.

Dans un stockholm envahi par la neige, un double récit étourdissant prend forme. Chaque personnage s'avère cacher des zones d'ombre. A qui donc se fier pour résoudre l'enquête ?

Mon avis

J'ai lu ce livre sur les conseils d'une collègue à qui je disais que je n'arrivais pas à lire des romans du grand Nord à cause des noms bizarres des personnages, pas moyen de les mémoriser et dans celui là, ma collègue m'a certifiée que ce n'était pas le cas. Et effectivement, Peter, Hanne, Emma, Olga et Jesper ça devrait aller. Il reste les noms de lieux avec des lettres qui se suivent et ne se prononcent pas, lol mais bon ça ne change pas grand chose à l'histoire.
Le début commence par de loooongs chapitres et plus on avance vers la fin plus ils sont petits et donc plus le rythme s'accélère, dans chacun d'eux Peter, Hanne, Emma ect ... se dévoilent tour à tour, on découvre leur passé, leur intimité, leur personnalité.
J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai lu très rapidement, impossible de le lâcher tellement j'avais hâte de connaitre le dénouement . J'ai eu quelques doutes sur la fin possible de ce polar mais je me suis laissée porter par l'histoire. Les personnages sont attachants et c'est dans les dernières cinquante pages que tout s'éclaire
Un super polar donc, je vous le conseille




mercredi 8 mars 2017

Patients - Grand corps malade


Quatrième de couverture

À tout juste 20 ans, alors qu'il chahute avec des amis, Fabien heurte le fond d'une piscine. Les médecins diagnostiquent une probable paralysie à vie. Dans le style poétique drôle et incisif qu'on lui connaît, Grand Corps malade relate les péripéties vécues avec ses colocataires d'infortune dans un centre de rééducation. Jonglant avec émotion et dérision, ce récit est aussi celui d'une renaissance.

Mon avis

J'ai bien aimé, c'est sympa, un peu léger mais bon je travaille en rééducation donc rien de neuf pour moi ça reste néanmoins un témoignage intéressant. Le film devrait être plus parlant ...